Assistante sociale

Formation en ligne d’Assistante Sociale : cours Minerve

Logo Minerve_2015

Choisissez la formation à distance pour étudier quand et où vous le voulez, à votre rythme, avec des professeurs disponibles pour vous. Découvrez le Cours Minerve.


 

Un métier : Assistant de service social

L’assistant de service social contribue à l’amélioration des conditions de vie de la personne âgée sur le plan social, familial, économique et culturel.

Aptitudes

Ce métier nécessite une bonne culture générale, un intérêt pour les problèmes humains et sociaux, une aptitude aux relations et à la communication, un bon équilibre personnel permettant d’affronter des situations difficiles ou complexes.

Exercice professionnel

La profession d’assistant de service social est en France la seule profession sociale réglementée, c’est à dire que seuls peuvent prendre le titre ou occuper un emploi d’assistant de service social les titulaires du diplôme d’État français d’assistant de service social.

Carrière

Les salaires et la carrière sont déterminés soit par des textes réglementaires pour les salariés qui travaillent dans le secteur public, soit par des conventions collectives pour ceux qui relèvent du secteur privé.

Rémunération

–  dans la fonction publique
début de carrière : 1 362 Euros
fin de carrière : 2 366 Euros

–  dans la convention collective de l’enfance inadaptée Assistant social
Début de carrière : 1 529 Euros
Fin de carrière : 2 685 Euros

Chef de service
Début de carrière : 2 713 Euros
Fin de carrière : 3 473 Euro

–  Conseiller socio-éducatif
1788 € en début de carrière
2441 € en fin de carrière

La Formation

Le diplôme d’Etat d’assistant de service social (DEASS) est accessible en formation initiale, mais également par la validation des acquis de l’expérience (VAE).

Une formation : Assistant de service social

Pour préparer le DEASS, le candidat doit être titulaire :

  • du baccalauréat ;
  • ou de l’un des titres admis en dispense du baccalauréat pour la poursuite des études dans les universités ;
  • ou du diplôme d’accès aux études universitaires ;
  • ou d’un diplôme paramédical ou social au moins égal au niveau IV.

Néanmoins, un candidat qui ne disposerait pas de l’un de ces titres peut être admis à la formation, à condition d’avoir réussi l’examen de niveau organisé chaque année par la DRASS pour les non-bacheliers âgés de 24 ans au moins, ou âgés de 20 ans et justifiant de 24 mois d’activité professionnelle.
Dans tous les cas, des épreuves d’admission sont organisées par chaque établissement de formation.

Durée et contenu des études

La formation se déroule en 3 années scolaires. Elle comprend, en alternance 12 mois de stage pratique et 1740 h de formation théorique. La formation théorique est constituée de :

  • 1 unité de formation principale de 460 h : théorie et pratique de l’intervention en service social ;
  • 7 unités de formation contributives (880 h) :
    • philosophie de l’action, éthique (120 h) ;
    • droit : (120 h) ;
    • législation et politiques sociales (160 h) ;
    • sociologie, anthropologie, ethnologie (120 h) ;
    • psychologie, sciences de l’éducation, sciences de l’information, communication (120 h),
    • économie, démographie (120 h) ;
    • santé (120 h).
A savoir !

Les étudiants peuvent en outre bénéficier d’une unité de formation facultative de 120 h portant sur l’approfondissement d’une langue vivante étrangère

  • 200 h d’approfondissement,
  • 200 h de préparation à la certification.

La formation est sanctionnée par le Diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS) délivré par le ministère chargé des affaires sociales.

L’examen comprend 4 épreuves :
–  un dossier de communication ;
–  une épreuve de connaissance des politiques sociales ;
–  la présentation et la soutenance d’un dossier de pratiques professionnelles ;
–  la présentation et la soutenance d’un mémoire d’initiation à la recherche dans le champ professionnel.

Aides financières
Des aides financières particulières peuvent être accordées, notamment par les conseils généraux sous forme de bourse avec engagement de service. Ce type d’aide, dont le montant et les modalités varient, tend à se développer.

Modalités particulières
Pour plus d’information, vous pouvez vous adresser à la DRASS de votre région, aux établissements de formation préparant au diplôme d’État d’Assistant de service social.

  • Les candidats titulaires d’un diplôme en travail social de niveau III bénéficient d’allègements de formation et de la validation automatique de l’épreuve « dossier de communication » et de l’épreuve « connaissance des politiques sociales ».
  • Les candidats qui justifient d’un diplôme au moins égal au niveau III, homologué ou enregistré au répertoire national des certifications professionnelles peuvent bénéficier d’allègements de formation dans la limite des 2/3 des unités de formation contributives.
Niveau d’étude

BAC ou équivalent

Diplômes obtenus à l’issue de cette formation

Le diplôme d’État d’assistant de service social (DEASS).

Passerelles

Le suivi d’une formation particulière leur permet aussi d’exercer comme :
–   médiateur familial
–   délégué à la tutelle
–   conseiller conjugal et familial

Divers

Le diplôme est accessible par la voie de la validation des acquis de l’expérience (VAE) :
DE d’assistant de service social (DEASS)