Odontologie

Un métier : Chirurgien-Dentiste

L’exercice professionnel du chirurgien-dentiste vise à :

– Dispenser aux patients des actes de prévention et de soins bucco-dentaires ;
– Traiter les handicaps liés à l’absence de dents, tant au plan fonctionnel qu’au plan cosmétique, par des réhabilitations dentaires prothétiques ;
– Corriger les défauts de positionnement des dents par des traitements d’orthopédie dento-faciale principalement chez l’enfant et l’adolescent mais aussi chez l’adulte ;
– Rétablir une fonction masticatoire harmonieuse prévenant ou corrigeant ainsi des troubles musculaires et articulaires de la face.

Cette profession règlementée est organisée et contrôlée par le conseil de l’Ordre des chirurgiens-dentistes.
A l’heure actuelle, 41182 chirurgiens-dentistes travaillent en France, dont 33 % de femmes.

Exercice professionnel

Comme les autres professions médicales, les chirurgiens-dentistes relèvent d’un code de déontologie professionnel et doivent justifier de leur inscription au conseil national de l’ordre des chirurgiens-dentistes.

Carrière

L’exercice libéral de la profession est largement majoritaire puisque 93 % des chirurgiens-dentistes travaillent en cabinet. Les 7 % de salariés exercent dans les hôpitaux, les centres de soins (dispensaires, centres mutualistes) ou le service de santé des armées. Une autre possibilité s’offre à eux, chirurgien-dentiste-conseil à la Sécurité sociale pour lequel le recrutement se fait sur concours (une quinzaine de postes chaque année).

La Formation

Les études d’odontologie (chirurgie dentaire) sont dispensées dans les unités de formation et de recherche (UFR) d’odontologie. Les enseignements sont théoriques, dirigés et pratiques et comprennent des stages. Les études se déroulent sur trois cycles : un premier cycle de deux ans, un deuxième cycle de trois ans et un troisième cycle comportant soit une année (troisième cycle court) soit trois années pour les étudiants ayant présenté avec succès le concours de l’internat en odontologie (troisième cycle long).

Divers

Le diplôme d’Etat français permet aux chirurgiens-dentistes d’exercer leur profession au sein de l’union européenne.

Études/Formation pour devenir Chirurgien-dentiste

Pour exercer le métier de chirurgien-dentiste, il faut être titulaire d’un diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire. Les études s’effectuent à l’université. Elles durent 6 ans dont une première année commune aux études de santé (Paces). Elles sont organisées en 3 cycles.

Le premier cycle se déroule sur 3 ans. Le passage de la 1ère à la 2e année est subordonné à la réussite d’un concours très sélectif (numerus clausus fixé à 1200 places en 2013).

Le 2e cycle d’études odontologiques (DCEO) se déroule sur 2 ans.

Le 3e cycle comprend un cycle court d’un an ou un cycle long de trois ans. Le cycle court (6e année) concerne les étudiants qui se destinent à l’exercice libéral. Ils soutiennent une thèse et se voient délivrés le diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire. Le cycle long (de 3 ou 4 ans) commence par le concours de l’internat.

L’internat permet d’obtenir, en plus du diplôme d’Etat en chirurgie dentaire, un DES (diplôme d’études spécialisées) Il existe trois spécialités : orthopédie dento-faciale, chirurgie orale, médecine bucco-dentaire.

Évolutions

Le chirurgien-dentiste salarié peut s’installer en libéral seul ou groupe. Dans ce cas, il reprend un cabinet ou il en crée un nouveau. 90 % des chirurgiens-dentistes exercent à titre libéral.

Il peut aussi se spécialiser en poursuivant une formation en orthodontie (Cesmo en 4 ans). et implantologie et assurer des enseignements dans le cadre des écoles dentaires.

Salaires

Il est difficile de déterminer le revenu moyen d’un chirurgien-dentiste car tout dépend de l’importance de sa clientèle, de ses honoraires et du temps passé dans son cabinet.

De plus, ses premiers revenus lui servent à rembourser le plateau technique et tout le matériel perfectionné nécessaire à l’exercice de son métier.

S’il exerce en libéral un dentiste gagne en moyenne aux alentours de 6 100 € net par mois. En tant que salarié, le chirurgien-dentiste a un salaire mensuel brut variant entre 2 800 et 3 500 €.

Niveau d’étude

BAC ou équivalent

Diplômes obtenus à l’issue de cette formation

BAC +6/8

Divers

AUTRES FORMATIONS DE TROISIEME CYCLE (ouvertes aux titulaires du diplôme d’Etat de docteur en chirurgie dentaire)
– Le Certificat d’études cliniques spéciales, mention orthodontie (CECSMO). Les titulaires de ce diplôme sont autorisés à exercer en qualité de spécialiste.
– Le Diplôme d’études supérieures de chirurgie buccale (DESCB),
Pour ces deux diplômes, les internes ayant validé trois semestres d’internat et soutenu leur thèse peuvent avoir un accès direct à l’examen de fin de 1ère année.
– Des certificats d’études supérieures (CES),
– Des DESS, en 1 an (gestion, marketing médical…)

Sources : http://www.cidj.com/article-metier/chirurgien-dentiste-chirurgienne-dentiste