Préparateur en pharmacie

Un métier : Préparateur en pharmacie

Le préparateur en pharmacie est un professionnel qui concourt, sous la responsabilité du pharmacien, à la bonne dispensation du médicament et des produits de santé. En officine, il prépare les prescription médicales, réalise certaines préparations et gère les stocks de médicaments. Il a aussi une fonction commerciale auprès de la clientèle. En milieu hospitalier, le préparateur délivre les médicaments aux différents services et non directement aux malades. Il est aussi chargé des achats et des préparations.
Il peut aussi exercer dans l’industrie pharmaceutique, dans ce cas, il assure le contrôle des matières premières et encadre les équipes de travail.

Les préparateurs en pharmacie sont près de 33000 et la majorité d’entre eux travaille en officine.
Il est titulaire d’un Brevet Professionnel, qui se prépare en 2 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Dans certains cas particuliers (jusqu’en 2004) la formation se fait en formation continue.

La Formation

La formation comprend un pôle scientifique (biologie, biochimie, botanique, pathologie, vaccins) et un pôle technique (pharmacologie, législation, gestion de l’officine) conséquents.
D’autre part, la partie pratique est très importante et comprend notamment l’exécution des ordonnances, la réalisation de préparations ou l’identification des produits.

Divers

Renseignements complémentaires :
Ministère de l’Education Nationale
61-65, rue Dutot
75015 PARIS

Une formation : Préparateur en pharmacie

Il est titulaire d’un Brevet Professionnel, qui se prépare en 2 ans dans le cadre d’un contrat d’apprentissage. Dans certains cas particuliers (jusqu’en 2004) la formation se fait en formation continue.

Accès

La préparation au BP est accessible après :

  • Un BEP « sanitaire et social »,
  • Un an d’études en pharmacie,
  • Un CAP d’aide-préparateur en pharmacie,
  • Un CAP d’employé en pharmacie et sa MC.
  • Tout diplôme français permettant de s’inscrire en première année d’études de pharmacie.
Formation

La formation comprend un pôle scientifique (biologie, biochimie, botanique, pathologie, vaccins) et un pôle technique (pharmacologie, législation, gestion de l’officine) conséquents.
D’autre part, la partie pratique est très importante et comprend notamment l’exécution des ordonnances, la réalisation de préparations ou l’identification des produits.

Délivrance du BP

Les candidats au BP doivent justifier :
De deux années d’activité professionnelle exercée en pharmacie d’officine, en pharmacie mutualiste, en pharmacie hospitalière ;
D’une formation acquise par la voie de l’apprentissage ou de la formation continue d’une durée de huit cents heures.
Le BP est délivré aux candidats ayant satisfait à un contrôle de connaissances qui peut être continu ou ponctuel mais qui comporte toujours les mêmes épreuves :

Deux épreuves scientifiques : une épreuve de chimie-biologie, affectée d’un coefficient 4, une épreuve de sciences appliquées, affectée d’un coefficient 6;

Une épreuve de technologie portant sur les savoirs associés de pharmacie galénique, permettant d’évaluer las capacités de l’étudiant à appréhender une préparation dans sa totalité, affectée d’un coefficient 2;

Trois épreuves pratiques : une épreuve de reconnaissance (de préparations, produits chimiques…), affectée d’un coefficient 2 ; une épreuve de commentaire technique (commentaire d’ordonnance), affectée d’un coefficient 4, et enfin une épreuve de préparation et de conditionnement des médicaments, affectée d’un coefficient 4;

Une épreuve de législation et de gestion professionnelle, affectée d’un coefficient 4;
Une épreuve d’expression française et d’ouverture sur le monde, affectée d’un coefficient trois.

Est admis le candidat qui obtient une note moyenne supérieure à 10 sur 20.

Niveau d’étude

Aucun diplôme requis

Diplômes obtenus à l’issue de cette formation

BP niveau BAC